Joël ROUDIER                            Lycée polyvalent de CACHAN
                                                                        ex Gustave EIFFEL
Professeur d' Ingéniérie Mécanique

BTS  CPRP (ex IPM)
1ère générale Sciences de l'Ingénieur
Section européenne Sciences de l'Ingénieur - Anglais
Testeur d'ajustements
Sur une idée géniale de mon collègue Jonathan, ce petit outil est en libre service dans la salle pendant les séances de conception design. Première générale spé Sciences de l'Ingénieur ou projets STI2D.

Le problème se pose lors de la conception d'une maquette fonctionnelle.  Comment leur expliquer qu'un axe de 10 mm ne rentre pas dans un trou de 10 mm de diamètre.  Sur écrans ils ne voient et ne dessinent que ça...

Là c'est eux qui décident, vive la kinesthésie !

Le cylindre mâle de la pinuche est coté dans le modèle 3d à 6,0 mm.  Les trous sont cotés de 6,0 à 6,9 par dixièmes.

Yapuka... choisir.  Dans mon cas, 6,2 mm (donc 0,2 d'écart au diàmetre) donne un montage à la main qui tient assez bien pour une liaison fixe. 0,4 parait idéal pour un guidage.

 
Notes :
                - Les valeurs ci dessus sont pour de l'ABS. Elles dépendent surement du matériau, de l'imprimante, voire, ça vaut peut-être coup d'essayer, de l'orientation du trou par rapport aux couches.  Ce sera encore différent avec la stéréolithographie...

                - Le ruban c'est juste, façon "remove before flight", pour trouver le composant dans la salle... dans une poche ou une trousse

                - Toutes les maquettes de cette rubrique sont faites avec cette règle qui a donné satisfaction partout